SCALPER - FLESH & BONES

17/10/2010


Le Hip-Hop est un genre musical malheureusement dénaturé par une large majorité de ses artistes actuels et d’emblée rejeté par l’incessante communautarisation de la musique. C’est pourquoi – et à l’instar de beaucoup d’autres genres musicaux, mais encore plus dans celui-ci – Il faut souvent creuser et ne pas se fier à l’écoute (souvent involontaire) du compost rappeux diffusé dans les médias (et oui, on recycle de vieux trucs et il en ressort de la merde) pour trouver des perles qui redonnent ses lettres de noblesses à cette culture du MC.

Paradoxalement, cela donne encore plus de jouissance à l’écoute d’un vrai « flow », d’arrangements musicaux intéressants. Oui, la rareté donne de la valeur, mais gare à une disparition dans la mass culture abrutie et généralisée !

 

C’est comme cela que j’ai découvert Scalper… message d’une amie, ouverture d’un lien video (« Black Glory ») sans trop de conviction…et la découverte de la meilleure œuvre Hip Hop depuis très longtemps pour moi ! Pan dans ta gueule, tu n’as rien vu venir !

 

Alors, qui est Scalper ? Scalper, c’est Nadeem Shafi…et Nadeem Shafi est l’ancien frontman de Fun-Da-Mental (déjà très intéressant groupe anglais mélangeant un Rap politisé et intelligent – donc dérangeant – avec des sonorité orientales mais aussi electro et rock) et de 2nd Gen. Et on peut dire que son projet actuel n’a rien perdu de son efficacité ni de son engagement, toujours, malheureusement pour nous, d’actualité.

 

Sur un fond hypnotique mélant des rythmes lourds – voire dubstep à certains moments - aux sonorités orientales (indo-pakistanaises surtout) et mais aussi folk comme une sorte de western futuriste à Dilli, le phrasé lancinant et précis de Scalper (Nadeem Shafi pourrait nous réciter sa liste de courses, nous serions pendus à ses paroles) nous emmène de l’autre côté du miroir de notre société actuelle. Une errance sans concession dans le matérialisme, le repli sur soi, le rejet de l’autre mais aussi un constat sur les détournements de la religion et des valeurs de l’individu (faut-il être « nécessairement mauvais » pour vivre dans notre société ?).

De cette vision du monde, Scalper plonge naturellement dans les tréfonds les plus sombres de l’âme humaine, y compris la sienne ! Une réaction conduisant à ne pas se considérer comme juge mais comme un acteur lucide de la société et qui pourrait être chacun de nous.

 

« Dark Hop » ? « Trip Hop » ? « Hip Hop Fusion » ? La force d’une oeuvre réussie est l’inclassabilité de celle-ci et Flesh & Bones en est le parfait exemple. Tout y est une question de sensations et de réflexions dont les effets se combattent. Une sorte d’invitation au cauchemar dont on voudrait sortir…pour immédiatement et irrémédiablement vouloir y entrer à nouveau sous l’aura de Scalper !

 

Scalper sera en tournée en Europe en 2011, nous donnerons de plus informations sur les dates dès que nous les aurons…et nous y serons !


Suicyco

Scalper's site: http://scalper7.com/

Ecouter et acheter: http://scalper.bandcamp.com/

Myspace: http://www.myspace.com/scalper

Facebook: http://www.facebook.com/group.php?gid=186586458900&v=info


Envie de partager?  -->  

sites.google.com/site/alarrachewebzine/home/musique/reviews-albums/scalper---flesh-bones
           


Reviews Albums



Comments