Niveau Zero - In_Sect





Il y a quelques temps, lorsque j’ai découvert le « Dubstep », j’avais décrété que je n’aimais pas. C’était suite à quelques soirées avec des groupes locaux. Et bien, je fus la victime de ce que je ressasse continuellement ! Bien que beaucoup de projets dans ce genre musical ne sont que de simples riffs drum rallentis ou encore de l’electro-dub avec un gros kick, sortes de musiques pour teufeurs trop défoncés pour encore s’éclater sur de la drum ou du breakcore, il y a évidemment des artistes qui sortent du lot comme toujours. C’est bien le cas de Frédéric Garcia alias Niveau Zéro (dont j’ai raté la prestation à un festival comme un con suite à mes préjugés) et aussi de Broken Note, pour ne citer que ceux par qui la grande révélation est arrivée pour moi.

 

Il y a une école d’anciens « Métalleux » se mettant à la musique électronique. Souvent c’est pour atteindre de nouvelles limites dans la vitesse et l’aggréssivité (Bong Ra, Antichristus, Drumcorps,…). Bien qu’ayant la même « origine » (bassiste Hardcore), notre compère explore plutôt un tempo plus lent certes, mais éminament lourd (attention les infra basses !) et matiné de riff de guitares faisant le trait d’union entre ses 2 amours. Il est facile de deviner qu’après avoir écouté Napalm Death, il a suivi de près les travaux de Scorn !


On a compris que l’ami n’a aucune limites de genres et, sur un fond de Dubstep extrêmement lourd et finalement très brutal, on retrouvera du metal, du dark electro et IDM mais aussi des touches Techno et du Hip Hop – les 2 morceaux « Revolution HxC » et surtout « Law of the Universe »(avec le prodige du rap Sud-Africain Ben Sharpa) sont simplement des killer tracks du genre.


Tel un surfeur avec sa vague idéale, on sent Mister Garcia à la recherche de la Basse parfaite, mais également d’une alchimie avec des breaks et des sonorités et genres d’un éclectisme qui fait réellement plaisir. Aucun morceau ne ressemble à un autre. Voici l’exemple parfait du pourquoi que je ne mets jamais de « genre » au reviews que je fais !


On parlais des basses et n’est pas déçus ! Vous mettez le CD dans le lecteur et dès le 1er morceau  (« In_Sect ») vous courrez présenter vos excuses à vos voisins (s’ils n’ont pas encore appelé les autorités pour demander qu’on arrête de démolir leur immeuble).

Mais le vrai tour de force - contrairement à ce que l'on peut trop souvent entendre en Dub, Dubstep, Drum'n Bass - est que l'on peut savourer toute la richesse des différentes sonorité derrière le mur d'infras. Ces dernières peuvent atteindre un frénétisme semblant se battre avec le rythme lancinant afin de savoir qui pourra vous avoir finalement.


Depuis ma gaffe à ce fameux festival de 2009 (le Noxious Art), Niveau Zero a réellement explosé et tourne partout dans le monde. Suivez son agenda et précipitez-vous si vous voyez une date dans votre coin (et contactez-moi svp!)






Suicyco


Niveau Zero - In_Sect (05/2010) (adn129)

Label: Ad Noiseam

Myspace

Facebook

Commande (CD - MP3)



Retour aux reviews                                                                                                        Back to the top

                                                                                                 



Comments