Death Of A bird - Indifference (Ep, CD autoproduction)


Après la sortie digitale d’un premier single intitulé “Humanimal”, “Indifference” est le premier EP de Death of a Bird, le projet solo du français Fabien « Execut » Mercier, et force est de constater que le bougre ne s’en sort pas mal du tout pour un galop d’essai. Ces 7 morceaux (6 plus un remix) de métal industriel bien énervé aux titres évocateurs s’avèrent des plus efficaces en dépit de quelques faiblesses techniques, qui sont en outre aisément excusables lorsque l’on sait que le Sieur Mercier s’est lancé dans cette aventure en travaillant seul de A à Z, composant et interprétant les parties de guitares et les lignes de chant, mais se chargeant également du travail de programmation et de production, domaines dans lesquels il n’avait pas de véritable background et a tout appris sur le tas pour l’occasion. Alors certes, quelques programmations de batteries sont un peu maladroites par endroits, et le mix final n’est pas encore tout à fait au point, mais l’un dans l’autre cela n’enlève pas trop à la cohérence ni à la puissance de ce disque. Dès les premières minutes d’écoute, on se trouve plongés dans un climat lourd et opressant qui nous prend à la gorge pour ne plus nous lâcher. Globalement les sonorités électroniques se fondent assez harmonieusement dans les riffs de guitares rageurs et sonnent plutôt « organiques », et non pas lisses et froides commes c’est trop souvent le cas chez les artistes ayant recours aux machines.

Au chapitre des influences, on peut évidemment citer les références les plus incontournables du genre telles que Ministry ou Godflesh, mais également des groupes de death métal comme Celtic Frost, ainsi que quelques relents de doom et même de noise sur certains morceaux, notamment dans les intros faites de murs de bruit blanc et de nappes de synthés saturées (« Trash and Suicide » et « Waiting for Dreams » par exemple).

Au passage, signalons que Fabien se consacre actuellement à la formation d’un line-up pour faire muter son projet solo en un véritable groupe de scène, au sein duquel on retrouvera notamment SylH, qui n’est autre que le batteur de Behind Vision. Voici donc un projet à suivre de près, qui risque fort de faire parler de lui incessamment.

En outre, pour ceux d’entre vous qui sont adeptes des musiques expérimentales et bruitistes, songez également à prêter l’oreille à One is Ever, le side-project d’Execut. Vous m’en direz des nouvelles...


Raoul Duke


Site: http://deathofabird.free.fr
myspace: http://www.myspace.com/deathofabird
Forum: http://deathofabird.forumpro.fr


Reviews Albums



Comments